J’attends maman

j'attends maman

 

Je ne suis pas quelqu’un de très « Kawai » comme on dit mais parfois, le Japon, dans toute sa splendeur, me prend au vol et me délivre une de ses merveilles.

Cet album met en images l’attente un peu longue d’une petite fille, a l’heure a ou la crèche ferme. Elle est la dernière. Une seule illustration a suffi pour me faire craquer:
avec nounours

Avec l’aide de son nounours, elle s’imagine alors que le train de sa maman est reste bloqué et qu’il a fallu l’aide de plusieurs éléphants costauds pour le faire repartir, ou bien qu’elle s’est arrêtée en chemin pour acheter a sa petite fille le plus gros gâteau de la boulangerie! Quelques scénarios adorables plus tard, Maman arrive, au grand soulagement de tous, y compris de moi-même, vous l’aurez compris, qui me demandais ce que cette maman pouvait bien faire!!

Les raisons de mon craquage: la tendresse des illustrations et ce sujet qui illustre a point nommé la hantise que nous avons tous de laisser nos enfants trop longtemps en garde!

J’attends maman, Motoshita et Okada, chez Nobi Nobi, 13 euros.